Droits humains, paix, légalité et justice

2019/2020

Conscients de ce que la paix meurt si elle divorce de la justice, nous rêvons d’un monde où la Règle d’Or, cœur de nombreuses civilisations et traditions, devienne la voie à suivre, à titre individuel et ensemble. Nous faisons nôtre l’objectif de la fraternité universelle, clé du présent et de l’avenir de nos peuples, la seule capable de désarmer la culture de l’exclusion et d’ouvrir à un plus grand partage des biens, à l’interdépendance et au dialogue, la maître-voie vers la paix.

pistes d’action :

Nous voulons être le changement que nous désirons voir arriver dans le monde. Pour cela, chacun dans son environnement, nous nous engageons personnellement à :

  • reconnaître et promouvoir les droits humains fondamentaux et inviolables, inscrits dans la dignité constitutive de la personne, piliers de l’édification du bien commun ;
  • être des artisans de paix, présents là où la paix est blessée, l’équilibre du monde compromis, les droits de l’homme reniés ;
  • être une réponse concrète à surmonter l’affrontements par le fait de se rencontrer, le désaccord par l’effort d’un accord possible, l’offense par des voies de réconciliation, la rupture par le dialogue, la fracture des relations par la réparation qui restaure ;
  • éduquer, et nous éduquer nous-mêmes, à la pratique de la légalité qui, en observant les lois, considère le bien de l’autre comme le sien propre, aboutissant à un engagement personnel contre toute forme de corruption ;
  • entreprendre des actions de justice pour défendre la dignité de la vie de chacun.

exemples de bonnes pratiques :

Engageons-nous immédiatement, dans l’aujourd’hui qui est entre nos mains, en y incitant amis, collègues, nos communautés civiles ou religieuses, les associations, les institutions nationales et internationales.  « Salissons-nous les mains », avec beaucoup d’autres, faisant preuve de créativité, à partir des défis de notre région !

Sont si nombreuses les propositions d’action déjà en place ! En voici quelques-unes :

  • Time Out for Peace, chaque jour, à midi de chaque fuseau horaire, nous nous arrêtons pour un moment de silence ou de prière, afin de demander le don de la paix, en union les uns avec les autres, et remettre au centre l’engagement personnel de la construire là où nous vivons ;
  • Living Peace International, un projet international d’éducation à la paix ;
  • Economia Disarmata, un groupe de réflexion et d’action pour le désarmement ;
  • MilONGa Project, une plateforme de volontariat international, offrant aux jeunes de 21 à 35 ans l’opportunité de vivre un volontariat « fraternel » et interculturel, de s’impliquer en synergie avec le travail des ONG déjà à l’œuvre dans les différentes périphéries de la planète.
  • Summer Campus de Légalité et Chantiers Hombre Mundo, ateliers de formation et d’action activés dans des régions de différentes parties du monde, en réponse à un besoin social, par ex. d’une périphérie spécifique ;
  • Slotmob, campagne contre les nouvelles pauvretés et la dépendance aux jeux de hasard ;
  • Réseau Progetto Pace, un réseau international d’écoles, d’entités et associations qui collaborent à promouvoir une culture de paix ;
  • Non Dalla Guerra, un projet d’éducation à la Paix et de volontariat international ;
  • Sports4Peace, éduquer à la paix par le jeu et le sport ;
  • Pro Bono Recife, conseils juridiques gratuits, afin que tout le monde ait un accès garanti à la justice ;
  • Conférences et ateliers, autour des thèmes des Droits Humains, de la Paix, de la Légalité et de la Justice.

Pathways Kits:

Il est écrit dans le préambule de l’Acte constitutif de l’UNESCO de 1945 : « Les guerres ont leur origine dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être édifiées les défenses de la paix ». Dans un monde déchiré par des conflits de toutes sortes, par le terrorisme, les destructions, l’oppression, par des murs qui s’élèvent jusque dans les cœurs, la paix peut se construire par de petits pas et gestes concrets. Elle est le fruit d’un dialogue authentique, d’une fraternité vécue dans le but de réaliser ce qui est aujourd’hui reconnu comme le « droit à la paix », sur le chemin de l’unité des peuples.

Le 10 décembre 1948, l’Assemblée Générale des Nations Unies a approuvé la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme : un tournant dans l’histoire de l’humanité, considérée – ainsi dit dans le Préambule  – comme  famille humaine  . L ‘universalité souligne la « centralité » de la dignité humaine, constitutive de toute personne et source de droits fondamentaux et inviolables. Ce sont des droits personnels et sociaux qui ne coïncident pas avec les revendications de l’individu, ni ne peuvent être conçus comme ses pouvoirs : ce sont des attributs essentiels de chaque être humain et, à ce titre, méritent d’être protégés.

Dans l’époque où nous vivons, les règles à elles seules ne suffisent pas à prévenir la violence, l’illégalité généralisée, la corruption et l’exploitation (de l’homme par l’homme).  La légalité doit devenir « culture » et coutume de vie, par citoyens et institutions, dans la multiplicité des relations et la réciprocité des droits et devoirs, jusqu’à considérer le bien de l’autre comme le sien propre.

Les drames et les vicissitudes de l’histoire nous disent qu’au fond de toute injustice se cache un choix, violent ou non, qui exclut ou nie l’autre. Ainsi, la justice attend le premier pas dans les relations : c’est l’inclusion et la reconnaissance de la dignité de chacun. C’est le partage au-delà de tout abandon, l’ouverture de soi-même, jusque dans les moindres gestes, c’est se faire don, dans la capacité de s’identifier à toutes les situations de malaise et vulnérabilité. La justice restaure, ne détruit pas, elle est condition de paix.

partage avec tes amis

Nous partageons toutes nos actions visant promouvoir les Droits Humains, la Paix, la Légalité, la Justice, en inondant les réseaux sociaux avec notre hashtag #InTimeforPeace.

#InTimeforPeace   #pathways4unitedworld   #UWP

partage avec nous

Envoie témoignages, bonnes pratiques, réalisations à :

pathways@unitedworldproject.org