United World Project

Workshop

Une entreprise pour la fraternité : la Nouvelle Global Foundation

 
19 Novembre 2021   |   International, , Nouvelle Global Foundation
 

Un projet ambitieux, mais plus que jamais nécessaire, qui, dans le monde des affaires, contribue à transmettre un message de fraternité.

Lawrence Chong et Stanislav Lencz. Il suffit de lire ces deux noms pour se rendre compte que nous sommes face à deux mondes à l’opposé : deux professionnels, dont l’un représente la vieille Europe, vieille oui, mais ouverte aux nouveautés, et l’autre, par contre, représente le nouveau monde, non pas tant celui découvert par Christophe Colomb, mais le « nouveau » au sens figuré, berceau des technologies, de l’expérimentation, des nouvelles frontières.

Lawrence est de Singapour, Stanislav de Slovaquie. Les deux travaillent dans le domaine du conseil aux entreprises, de la hi-tech, pour l’analyse, la conception, la planification et la réalisation des objectifs d’un plan de travail de quelque entreprise que ce soit. Ensemble, ils se consacrent à un vaste projet, qui dépasse les frontières de leurs pays, chacun restant chez lui, bien sûr. Il est curieux de les entendre parler des dernières nouveautés, l’on entrevoit la passion et une grande humilité.

« Pour commencer, il est nécessaire de parler de Consulus, une société de conseil en innovation, fondée en 2004 à Singapour, s’inspirant des valeurs de fraternité » – dit Lawrence, mais peut-être qu’ici notre lecteur pourrait déjà commencer à se perdre, nous demandons donc des éclaircissements: « L’entreprise est née avec une vision bien précise: servir nos clients dans une écoute profonde, en un processus de co-création multidisciplinaire inspiré du « design thinking »*. Je les connais depuis très jeune, les valeurs de fraternité, d’unité dans la diversité, d’être ensemble en équipe, et j’ai toujours pensé que ces valeurs pouvaient aussi s’insérer dans le monde des affaires, tel qu’entre autres le démontre l’Economie de Communion, les faisant devenir stratégie, méthode, processus, pratique, culture ».

En effet, certaines valeurs sont fréquemment associées au monde économique : inclusion, équipe, valorisation des ressources, mais tout cela est toujours orienté uniquement pour obtenir un plus grand profit, sans, très souvent, prendre en compte d’autres types d’impact, surtout d’un point de vue humain, social et environnemental.

« La stratégie de Consulus » – poursuit Stanislav Lencz – « est de prendre ces valeurs, qui sont bonnes en elles-mêmes, et de les orienter pour servir ce que nous appelons le « purpose » (trad. : en français l’on pourrait dire « l’objectif supérieur »), au-dessus de la mission et de la vision de l’entreprise ou de l’organisation. Pour nous, nous inspirant des principes de l’Économie de communion, la fin est la fraternité ».

Bien sûr, il faut traiter des affaires, le profit est nécessaire pour survivre, mais il est inséré dans une autre logique, dans cette « culture du don » que la fondatrice de l’EdC, Chiara Lubich, a toujours invoquée.

Dans Consulus travaillent des personnes de différents milieux sociaux, qui vivent dans diverses parties du monde, porteuses de sensibilités parfois opposées. Le défi est alors précisément de composer les diversités, sauvegardant les spécificités de chacun : c’est cette multiplicité colorée, vécue dans la dynamique de relations authentiques, qui permet à chacun de devenir la meilleure version de lui-même. L’expérience de Consulus le confirme : c’est ainsi qu’on encourage la plus haute capacité d’innovation, de créativité et productivité, à travers un dialogue continu, parfois difficile certes, mais jamais impossible. Tout cela vous permet d’aller en profondeur, de trouver des solutions inattendues pour un projet et d’assurer la longévité de toute activité.

L’un de ces projets, en voie de finalisation au cours des prochaines semaines, est celui de Nuova Global Foundation, une nouvelle plate-forme qui, comme le dit le site, est pour l’unité et le dialogue inclusif. « Notre nom « Nuova » est tiré du nom Città Nuova, la revue fondée par Chiara Lubich en 1956. Elle est aujourd’hui l’expression d’une culture de fraternité dans le monde entier. Elle représente ce que nous cherchons à réaliser : construire de nouvelles perspectives, développer une nouvelle compréhension et un respect mutuel, et inspirer de nouveaux modes de façonner un monde uni par l’intermédiaire des médias. »

Tout a commencé lorsque l’on a vu la nécessité de trouver un acteur qui aidât à comprendre comment renforcer et, dans certains cas, créer le « réseau » des éditions et revues Città Nuova dans le monde, en leur assurant durabilité et impact au niveau mondial.

Pour créer ce réseau, l’équipe de Consulus a lu ces dernières années presque tout ce que Chiara Lubich, la fondatrice du Mouvement des Focolari – dont Città Nuova est une expression -, a dit ou écrit à ce propos aux revues et éditeurs.

Ce qui est intéressant, c’est que Lubich a toujours vu ces réalités comme un service à l’humanité, pour véhiculer des idées et des projets qui apporteraient un bénéfice à un monde si troublé, mais qui aspire à la fraternité. Cette radicalité du dialogue courageux dans le monde des médias est plus pertinente que jamais, aujourd’hui encore plus, tandis que la pandémie a mis en évidence à quel point nous sommes liés les uns aux autres, engendrant un besoin d’unité inclusive dans l’économie, dans la politique, dans l’éducation, mais aussi dans le domaine des religions ».

Deux projets ont déjà été lancés et les diverses rédactions y travaillent : le premier, le projet Économie inclusive, pour mesurer l’état actuel de l’inclusion économique dans le monde entier, par le lancement d’une enquête mondiale et par des entretiens avec des leaders et organisations, pour voir comment ils ont donné forme à des pratiques inclusives dans leurs environnements locaux. Le second est un projet en préparation avec le réseau des Città Nuova présentes en Afrique, afin de faire ressortir le Continent – considéré comme le berceau de l’humanité – dans sa vitalité et sa capacité à entamer des chemins de développement toujours nouveaux, de faire connaître les entrepreneurs africains et les influences qui engendrent un changement social, par le business et son impact sur leurs communautés.

« Le monde des Città Nuova est international, et les différentes éditions doivent se mettre plus en réseau, être plus interconnectées, afin d’être en mesure de parler au monde, en capitalisant les efforts, améliorant les contenus et méthodes de chaque édition, qui dans sa propre région du monde est une véritable entreprise culturelle ».

La grande nouveauté, c’est que, pour la première fois, les Città Nuova se présentent ensemble au public, travaillant ensemble dans un seul projet médiatique, multiculturel, mais créant un impact dans l‘unité.

« Ceci, vu que »   – poursuit Stanislav – « notre défi est la faiblesse ; ça semble étrange mais il en est ainsi : elle est généralement considérée comme un échec, nous, nous pensons que notre faiblesse, autrement dit le fait d’être petits, si elle est vécue ensemble, toutes et tous projetés vers un horizon bien clair, cette faiblesse crée du positif, influence et entraîne d’autres personnes, en rendant le monde meilleur ».

* NDT : “Design Thinking” : méthode de gestion d’entreprise vers l’innovation, par un processus de co-créativité (impliquant collaboratrices, collaborateurs, clients…), à partir d’une compréhension approfondie des besoins des personnes, en vue de découvrir des solutions créatives et pratiques aptes à y répondre.


SHARE: